3.6/5

Dans notre conférence en partenariat avec OnCrawl, on s’était un peu attardés sur la puissance des liens externes, en prenant l’exemple de la récupération d’un domaine ayant bénéficié d’un gros paquet de backlinks. Les résultats après migration avaient été si flagrants que cela donnait une idée assez représentative de l’importance des liens qui pointent vers votre page web (à 8:20 de l’URL vidéo ci-dessous).

https://www.youtube.com/watch?v=3DG2Q5-SKpE&t=544s

Il est donc temps de revenir un peu sur les mécanismes qui sous-tendent les relations inter sites web et leur impact sur votre référencement naturel, qui, vous l’aurez compris, n’est pas moindre. Mais vous vous dites probablement déjà qu’il va vous falloir beaucoup de liens entrants pour vous positionner.

Peut-être même vous inquiétez-vous de savoir comment en récupérer… Minute papillon : le nombre de backlinks n’est pas négligeable en effet, mais ce n’est pas l’unique facteur de ranking. En fait, c’est toute une stratégie de netlinking qu’il convient de mettre en place, et cet article a justement vocation à vous donner un aperçu des leviers dont vous disposez pour la mener à bien.

Un backlink, c’est quoi exactement ?

On appelle “backlink” un lien hypertexte (ou hyperlien) émis par un site web A vers un site B. On le trouve sous forme de :

  • adresse URL bleue et soulignée ;
  • court extrait de texte qui change de couleur quand on passe la souris dessus (ancre) ;
  • élément cliquable sur une interface (bouton, encadré, etc.) ;
  • etc.

Quoi qu’il en soit, cliquer dessus revient à ouvrir une nouvelle page web, dont le contenu, en principe, est en rapport avec la page d’origine. Si les liens externes sont pertinents, ils permettent donc aux internautes de naviguer plus efficacement à travers ces raccourcis du web. Et c’est là qu’on commence à s’amuser !

Backlinks au service du SEO = stratégie de netlinking

Le netlinking ou link building consiste à s’arranger pour avoir plein de liens externes (les fameux backlinks) pointant vers notre site. En effet, si vous êtes désigné comme référence par un autre propriétaire de domaine, cela sonne aux oreilles de Google comme une recommandation spontanée vers vos services. C’est donc un indice de confiance, de notoriété, et plus largement de pertinence. Tout cela est bien sûr synonyme d’élévation au classement dans les SERPs. CQFD !

Netlinking sources de liens

Mais ce n’est pas l’unique effet vertueux des backlinks ; ils amènent évidemment un surplus de trafic sur les pages ciblées et offrent aux internautes une expérience de navigation plus fluide, notamment grâce à des manipulations de type “clic droit + ouvrir dans un nouvel onglet”. Ainsi, l’impact des backlinks est positif sur tous les acteurs du web (à partir du moment où ils sont pertinents).

Et comme nous l’évoquions un peu plus haut, le degré d’importance du netlinking est tel qu’il contribue majoritairement au premier cité des 3 grands piliers d’une stratégie SEO totale, à savoir :

  • l’autorité ;
  • le bon fonctionnement technique du domaine ;
  • la qualité de ses contenus.

Mais tous les backlinks ne se valent pas…

Comment Google traite-t-il les backlinks ?

On sait depuis longtemps que Google classe les sites web selon un score sur 10 communément appelé “Page Rank”. La valeur de ce score dépend essentiellement des critères SEO inclus dans les trois piliers cités précédemment. Or, lorsqu’un lien pointe vers l’une de vos pages depuis un site web tiers, il lui transmet du “Link Juice” ou “Jus de lien”.

C’est en gros la manière métaphorique de parler de la valeur transmise par chaque backlink, laquelle fait mécaniquement grimper l’autorité de votre site web. Cependant, pour obtenir la bonne quantité de Link Juice, encore faut-il que le site émetteur du lien remplisse un certain nombre de critères…

Qu’est-ce qu’un backlink de qualité en SEO ?

Les critères pour qu’un backlink soit intéressant sont assez simples à rassembler, car ils ont tous trait à un souci de pertinence :

  • thématique : le site émetteur doit avoir un rapport assez évident avec celui qui reçoit le lien. D’autre part, il faut que le backlink soit délivré à l’internaute dans un contexte qui fait sens. Enfin, il est nécessaire d’optimiser sémantiquement l’ancre afin d’indiquer sur quel type de contenu on se dirige en cliquant dessus ;
  • populaire : un backlink n’aura de poids que s’il provient d’un site de confiance et faisant quelque peu autorité dans son domaine ;
  • structurel : l’emplacement du lien sur la page du site émetteur et le nombre de backlinks déjà présents sur cette même page peut influer sur la puissance du lien. Généralement, on le place assez haut dans le contenu, avec un maximum de deux ou trois liens du même genre à côté.

Nota Bene : les backlinks n’envoient pas de Link Juice s’ils sont en “nofollow”. Vérifiez donc bien, si vous en avez l’opportunité, que cette option du lien externe soit décochée sur le site émetteur.

Comment acquérir le bon nombre de backlinks ?

C’est sans doute un des principaux mystères que vous vouliez élucider ici, alors on va vous donner les principaux moyens de générer des liens entrants en votre faveur !

Le linkbaiting (recommandé par Google)

Le moyen le plus simple mais également le plus incertain d’obtenir des backlinks, c’est d’inciter votre public à partager vos contenus. Comment ? Par la qualité pardi ! Mais pas seulement : un excellent contenu doit répondre à un besoin, ou bien vous n’intéresserez tout bonnement personne. Enfin, variez les plaisirs : articles de blog, webinaires, livres blancs, infographies, vidéos YouTube, tout est bon pour devenir viral !

Linkbait

Ce qu’on décrit là n’est rien d’autre qu’une stratégie de contenu, laquelle peut, plus largement, s’inscrire dans une logique d’inbound marketing.

Apparaître sur les annuaires SEO

Pour décrocher vos premiers backlinks rapidement, vous pouvez chercher les annuaires sur lesquels vous pourriez être référencés. Il en existe des dizaines à des degrés d’autorité assez élevés :

  • infobel.com ;
  • webwiki.fr ;
  • hoodspot.fr ;
  • pages jaunes.fr ;
  • justacote.com ;
  • europages.fr ;
  • yelp.fr ;
  • 118000.fr ;
  • etc.

Là, vous serez répertorié dans une catégorie correspondant au thème de votre site web, avec votre adresse, votre numéro de téléphone, etc.

Le Guest Posting (ou guest blogging) pour se serrer les coudes

Si vous avez des relations dans votre industrie, il est peut-être temps de les mettre à contribution. Comme son nom l’indique, le Guest Blogging consiste à s’inviter sur la plateforme d’un partenaire afin d’y publier une bafouille de votre cru. Bien entendu, le contenu posté contiendra un lien vers la page que vous souhaitez promouvoir. En fonction des modalités de votre partenariat, vous pourrez lui rendre la pareille en temps voulu.

Échange de backlinks

Évitez cependant les échanges massifs de liens… Google n’est pas dupe et peut y voir une pratique black hat ! Attention également aux échanges direct de backlinks, du genre chacun place un lien pointant vers le site de l’autre. Pour parer à toute éventualité, une pratique répandue chez les propriétaires de plusieurs sites est d’émettre un backlink depuis un site A pour recevoir ceux de leurs partenaires sur un site B, par exemple.

Nota Bene : à la place d’un article, vous pouvez aussi vous illustrer en proposant des infographies (très populaires en ce moment) de qualité à des blogueurs qui parlent des mêmes thématiques que vous. Pour plus d’infos à ce sujet, voici un tuto assez complet décrivant comment créer des infographies en vue de s’attirer des backlinks !

S’adresser à des influenceurs

L’étape supérieure est d’aller au contact des influenceur·euse·s, de plus en plus prisé·e·s par les annonceurs. Si vous tissez un partenariat avec un instagrammer qui fait autorité dans votre domaine (ou une sphère proche), c’est le jackpot. En revanche, n’oubliez pas que les influenceurs prennent souvent part à des dramas, et leur popularité peut chuter du jour au lendemain…

L’achat de backlinks : attention danger !

Bien sûr, la tentation est grande d’acheter directement des liens externes, mais gare aux pénalités Google. En outre, le budget peut facilement monter en flèche, ce qui ne fait pas vraiment partie de l’ADN d’une vraie stratégie SEO.

Nota Bene : vous pouvez également tenter le rachat d’un domaine bénéficiant déjà de nombreux backlinks, mais c’est une gestion un peu plus complexe qui vous attend. Vous aurez sans doute besoin des services d’une agence SEO dans ce cas.

Comment valoriser ses backlinks ?

Si, du moins au début, vous songez acquérir quelques backlinks grâce aux stratagèmes cités plus haut (excepté le linkbait), il faudra tout de même respecter quelques principes méthodiques. En effet, comme le fait remarquer John Muller, un million de liens ne feraient rien à l’affaire si Google choisit de les ignorer. En revanche, un seul backlink d’extrêmement bonne qualité peut gonfler votre Page Rank comme jamais. Voici donc les questions à partir desquelles il faudra travailler…

Qu’en est-il de la concurrence ?

En tout premier lieu, l’analyse de la concurrence SEO peut s’avérer très instructive. Après avoir tapé les mots-clés sur lesquels vous cherchez à vous positionner, vous n’aurez plus qu’à mesurer le score d’autorité des 10 premiers résultats et celui de votre propre site web par la même occasion. Cela vous donnera une idée des efforts à produire pour engranger des liens externes de haute qualité.

Backlinks et score d'autorité

Des outils comme Majestic SEO, Moz, SEMrush (voir ci-dessus) ou Ahref vous aideront à connaître des indicateurs comme le taux de confiance, le nombre de backlinks en direction d’une page, leur link juice et même tout simplement leur provenance !

Quel budget pour le netlinking ?

De la première étape découle l’épineuse question du budget. En effet, si vous êtes vraiment à la traîne question autorité, vous risquez de devoir mettre le paquet sur la création de backlinks, d’une manière ou d’une autre.

Si les efforts à fournir sont modérés, l’inbound marketing devrait suffire. Mais si vous devez vous lancer dans des techniques un peu plus élaborées, entourez-vous d’experts SEO pour ne pas gaspiller vos tentatives d’investissement.

Nota Bene : même l’acquisition de backlinks est relativement longue à mettre en place. Attention donc aux marchands de rêves qui vous assurent une autorité maximale en 15 jours.

Quelles pages faire ranker et comment les optimiser ?

Quitte à obtenir des liens entrants, autant qu’ils remplissent un objectif concret. En effet, générer du trafic et de la notoriété grâce aux backlinks doit servir à mettre en marche la lourde mécanique SEO et commencer à faire augmenter vos conversions.

En conséquence, vous devez choisir une page ciblant des mots-clés à forte valeur ajoutée. D’autre part, mieux vaut qu’elle occupe une place stratégique dans l’arborescence de votre site. Une section centrale donne accès à d’autres contenus essentiels de votre site web, une landing page est par définition proche de la conversion, une page d’accueil est située à une faible profondeur, etc.

Bien sûr, il faudra vous focaliser exclusivement sur les pages qui en ont besoin, et non celles qui font déjà partie du podium des SERPs. Enfin, il faudra bien les optimiser afin de ne pas subir un regrettable taux de rebond élevé. Cela peut supposer :

  • une refonte UX/UI de l’interface ;
  • un meilleur contenu, lequel doit répondre concrètement à un besoin clair (informationnel, commercial ou transactionnel) ;
  • de revoir quelques aspects techniques (balisage HTML, indexation, temps de chargement, etc.).

Des améliorations SEO, en somme, dont les effets vont bien au-delà de la valorisation de vos backlinks !

Quels sites contacter pour recevoir des liens entrants ?

Voici trois possibilités qui peuvent se compléter :

  • un domaine avec la même thématique que le vôtre, et qui fait déjà un peu autorité ;
  • un site pour lequel votre contenu représente une plus value ;
  • un espace tenu par quelqu’un appartenant à votre réseau privé.

Les deux derniers points peuvent vous être particulièrement utiles pour éviter l’achat pur et simple de vos backlinks.

Sur quelle ancre placer le lien externe ?

Il faut absolument avoir la mainmise sur l’ancre, c’est-à-dire la portion de texte sur laquelle sera placé le lien. Il convient simplement d’y introduire quelques mots-clés en rapport avec votre site, tout en l’insérant le plus naturellement possible dans le contenu de la page d’origine.

Ancre Optimisée

En résumé, tout est question de pertinence, encore une fois, puisque le rôle de l’ancre est de servir d’information contextuelle pour l’utilisateur mais également pour les bots du moteur de recherche. En effet, indiquer explicitement vers quoi mène le lien sortant leur permet d’attribuer la plus haute valeur possible au Link Juice transmis.

Nota bene : on évitera évidemment l’accumulation de mots-clés sans queue ni tête et les ancres bateau du genre “cliquez ici pour en savoir plus”.

En bref…

S’ils sont fondamentaux pour faire grimper votre score d’autorité, les backlinks n’ont vraiment de valeur que s’ils sont bien faits et que leur provenance est pertinente. On peut donc considérer le nombre de backlinks comme étant important au sens où il doit être supérieur à 0 ou à 1… Mais en acquérir des centaines de mauvaise qualité, qui plus est au moyen de stratagèmes douteux est un écueil à éviter absolument.

Comme évoqué plus haut, nous recommandons, pour cette technique SEO avancée, de faire appel à une agence de référencement naturel, surtout si vous avez pu débloquer un peu de budget dans cette perspective.

Vos questions, nos réponses !

Google pénalise-t-il certains backlinks ?

Depuis l’arrivée de l’algorithme Pingouin dans les filtres du moteur de recherche en 2012, il y a eu un grand bouleversement sur les stratégies de backlinks. En effet, les sur-optimisations et les nombres irrationnels de liens entrants se sont vus pénalisés par une sévère chute de ranking dans les SERPs. Mais il y a un niveau de sanction encore plus élevé, qui consiste en une pénalité manuelle, et votre site perdra quasiment toute visibilité.

Quelle est la meilleure manière d’obtenir des backlinks ?

Référence en la matière, John Muller explique que les liens conçus artificiellement sont vivement déconseillés aux webmasters. Cela dit, il serait extrêmement difficile de s’en tenir uniquement au linkbaiting. Alors que faire ? Le meilleur compromis est de convaincre les sites partenaires de placer un lien vers votre site sans contrepartie. Vos intérêts respectifs doivent donc converger afin que vous puissiez vous montrer sérieusement persuasif. Toutefois, l’achat de liens est encore très pratiqué, malgré son étiquetage “back hat”.

Pourquoi est-il important de vérifier ses backlinks ?

D’abord, il est important de vous assurer que vous en avez bien quelques-uns, si possible émanent d’un site avec un score d’autorité élevé. Il est également important de vérifier que vous n’êtes pas pénalisé par des backlinks de mauvaise qualité, surtout si votre site web date de la dernière décennie. Remplir ces deux conditions peut suffire à vous propulser en haut du classement des SERPs sur des mots-clés assez concurrentiels !

 

FAQ
Google pénalise-t-il certains backlinks ?
Depuis l’arrivée de l’algorithme Pingouin dans les filtres du moteur de recherche en 2012, il y a eu un grand bouleversement sur les stratégies de backlinks. En effet, les sur-optimisations et les nombres irrationnels de liens entrants se sont vus pénalisés par une sévère chute de ranking dans les SERPs. Mais il y a un niveau de sanction encore plus élevé, qui consiste en une pénalité manuelle, et votre site perdra quasiment toute visibilité.
Quelle est la meilleure manière d’obtenir des backlinks ?
Référence en la matière, John Muller explique que les liens conçus artificiellement sont vivement déconseillés aux webmasters. Cela dit, il serait extrêmement difficile de s’en tenir uniquement au linkbaiting. Alors que faire ? Le meilleur compromis est de convaincre les sites partenaires de placer un lien vers votre site sans contrepartie. Vos intérêts respectifs doivent donc converger afin que vous puissiez vous montrer sérieusement persuasif. Toutefois, l’achat de liens est encore très pratiqué, malgré son étiquetage “back hat”.
Pourquoi est-il important de vérifier ses backlinks ?
D’abord, il est important de vous assurer que vous en avez bien quelques-uns, si possible émanent d’un site avec un score d’autorité élevé. Il est également important de vérifier que vous n’êtes pas pénalisé par des backlinks de mauvaise qualité, surtout si votre site web date de la dernière décennie. Remplir ces deux conditions peut suffire à vous propulser en haut du classement des SERPs sur des mots-clés assez concurrentiels !